La difficulté d’un recrutement

Par | 10 août 2016

Bonjour,

Aujourd’hui nous allons parler d’un partie très importante quand on travaille en équipe: le recrutement.
Il n’est jamais simple de trouver les bonnes personnes avec qui travailler, nous allons ici vous expliquer nos méthodes qui ont plutôt bien marchées sur le projet conquetedelouest.com

Le topic de recrutement

Cela peut paraître un fardeau pour certains, une contrainte pour d’autres mais le topic de recrutement est la première impression que vous donnerez à votre projet. C’est donc un point très important qu’il ne faut surtout pas négliger.
Il faut savoir que ce ne sont pas les futurs membres de votre équipe qui doivent vous convaincre mais bien vous qui devez les convaincre de venir travailler avec vous et non pour vous.

Un topic négligé, qui ne donne aucune info, pire encore qui ne veut pas donner d’informations – parce que secret défense – n’attirera que des personnes qui sont aux même niveau que le topic, autrement dit, négligentes et très peu qualifiées.

Votre topic doit être très précis, concis, structuré et aéré. Il doit donner envie de lire et surtout donner envie d’y participer. Surtout soyez honnête sur le travail déjà réalisé et sur le travail à faire. Vendre du rêve peut paraître une bonne idée mais une fois la vérité révélée c’est souvent signe de départs massif et de la mort du projet.

Pensez aussi à bien définir le périmètre du projet et du travail que votre futur membre devra fournir. Il est important que la personne ait besoin de ce projeter à moyen/long terme.

Le recrutement commence

Voila, votre topic est posté, il n’y a plus qu’à attendre. Inutile de vérifier votre boite mail en permanence, il y a peu de chance que vous receviez 100 demandes en même temps. Depuis le lancement de conquetedelouest.com en 2010 c’est arrivé une fois… j’ai eu 3 demandes en même temps !

Voilà, vous avez reçu une demande, c’est parti.

La première chose à faire est de lancer une discussion avec votre futur membre, idéalement à l’oral via une conférence skype ou mumble. Cela permet de briser très rapidement la glace et surtout de se comprendre bien plus facilement qu’à l’écrit. Dans un premier temps, c’est à vous de parler du projet, de votre façon de travailler, des technologies utilisées, etc… On est toujours dans l’objectif que c’est à vous de séduire et non à votre interlocuteur. Après avoir expliqué votre projet, posez-lui certaines questions. A t-il compris le projet ? A-t-il compris les méthodes de travail ? Est-il/elle toujours motivé(e) ?

La suite du document part du principe que le futur membre est toujours motivé.

Une fois les présentations faites, c’est à vous de poser les bonnes questions pour commencer à vous faire une idée de la personne. N’hésitez pas à poser les questions essentielles :

  • Le temps consacré au projet par semaine
  • Son attente vis-a-vis du projet
  • Son niveau en fonction des technos du projet
  • Etc…

J’aimerais d’ailleur revenir sur une question en particulier : le temps consacré au projet par semaine.  Il n’y a pas de mauvaise réponse mais 2 points doivent vous faire réagir.

Il ne peut consacrer qu’une heure au projet par semaine.
Si c’est un futur développeur, une heure cela peut paraître juste, trop juste même. Il n’est du coup pas forcément la personne que vous recherchez.

Il peut consacrer sa vie entière sur le projet.
On pourrait se dire – bingo ! j’ai trouvé la perle rare – mais en fait c’est surtout un énorme problème. Son temps est sûrement trop surestimé. On a tous une vie et surtout, le projet doit rester un plaisir et non devenir une contrainte.

Le test

Ha le bon vieux test pour vérifier les compétences. Souvent mal perçu par le futur membre, le test s’il est intelligemment mené permet de faire gagner beaucoup de temps par la suite.

Pour qu’un test soit intelligent il doit posséder plusieurs critères qui sont :

  • Porter sur un élément que le futur membre va rencontrer dans le projet à terme
  • Etre ni trop simple, ni trop complexe. Le but ici n’est pas de coller la personne mais de voir son niveau reel
  • Etre assez ouvert pour tester les capacités de réflexion du futur membre
  • Comporter 1 ou 2 pièges grossiers pour vérifier qu’il ne tombe pas dedans.

Pour être honnête, il va falloir du temps pour sortir un bon test et surement quelques futurs membres essuierons les plâtres. Mais c’est en le soumettant plusieurs fois et en le modifiant en fonctions des remarques de vos futurs membres que vous aurez un bon test.

Mais quels sont les avantages de faire un test ?

  • Vérifier la motivation de votre futur membre. En effet si celui-ci ne fait même pas le test, alors c’est qu’il n’est pas motivé.
  • Evaluer son réel niveau. Avec ce test vous aller pouvoir évaluer le niveau de votre futur membre et savoir si celui-ci n’essaie pas de vous vendre du vent. De plus en connaissant son niveau, il est plus simple de lui donner des tâches à sa portée.
  • Il est déjà habitué à vos méthodes de travail. Rentrer dans le projet ne sera que plus simple. De plus il a travaillé sur quelque chose qu’il va retrouver dans le projet. C’est un bénéfice réciproque.

Le futur membre à complètement raté le test… Donc la porte non?

En voilà une bonne question, et la réponse est : c’est à vous de décider. La véritable importance de ce test n’est pas la réussite en elle-même, mais le résonnement du postulant. A-t-il chercher sur internet les bonnes info etc…

Par expérience, les piliers du projet aujourd’hui ne sont pas forcément ceux qui ont parfaitement réussi le test. A contrario, aucun de ceux qui ont fini le test parfaitement ne sont encore dans le projet aujourd’hui. C’est à vous de voir.

Bienvenue dans la team… ou pas

Voilà, vous avez passé une bonne demi-heure en conférence avec votre futur membre, regardé son test et il est temps de se décider.

Vous pouvez prendre une journée ou deux de réflexion mais pas plus, le but ici n’est pas de se faire désirer mais de prendre une décision importante.

N’hésitez pas à dire non s’il le faut mais avec de bons arguments. Le but ici n’est pas d’humilier la personne en face de vous mais de lui dire gentiment qu’elle n’a pas le niveau requis pour le projet.

Félicitations, vous avez maintenant un nouveau membre dans votre team !

Dans un prochain article nous verrons comment être un bon chef de projet et gérer correctement votre équipe dans la vie de votre projet.

A très bientôt sur conquetedelouest.com

Une réflexion sur “La difficulté d’un recrutement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *